Les îles Baléares (1er mai au 25 juin 2016)

Ibiza / Formentera / Majorque / Minorque

Les îles Baléares forment un groupe d'îles à l’est des côtes espagnoles, à 88 km du point le plus proche de la péninsule Ibérique.
Malgré une forte affluence touristique Majorque, Minorque, Ibiza, Formentera et Cabrera ont réussi à conserver leur identité. Au-delà des plages, des hôtels et des bars, on peut découvrir églises gothiques, ruines préhistoriques, villages de pêcheurs et maquis.

Ibiza

IMG_3449_1024

Ibiza c’est l’île des plaisirs par définition, surtout en raison de sa vie nocturne débridée et légendaire. Platja de ses Salines et Platja d'es Cavallet, à l'extrémité de l'île, sont les plages les plus agréables. Bordées de dunes de sable, elles s'étirent le long d'une longue baie.








Formentera

DSCF2157_1024


Voisine d’Ibiza, Formentera est la plus petite des cinq principales îles Baléares. On la découvre à pied ou à vélo, le long de superbes petits parcours. Son paysage forme un patchwork de pinèdes, de marais salants asséchés, de murets de pierre et de champs en friche.

Les plages :
Platja de Llevant et Platja de ses Illetes, deux plages au magnifique sable blanc, longent respectivement l'est et l'ouest du promontoire s'avançant au nord de l'île.






Majorque

plage-de-majorque-noshoesnonews

Avec ses 3 640 km2, elle couvre presque 75 % de l'étendue de l'archipel. Elle compte plus de 200 plages où l’eau est bleue turquoise et cristalline. Il est facile de trouver des petites plages immaculées et sauvages, cachées au fond de petites criques qui sont uniquement accessibles par la mer. Le cœur de l’ile est également charmant, vallonné et parsemé de routes sinueuses dans lesquelles il est agréable de se perdre… L’île est parsemée de près de 700 moulins au milieu d’immenses champs d’amandiers et d’oliviers…
Majorque c’est aussi les yachts, une population de naturistes et une destination très touristique. on y parle deux langues : le catalan et le castillan (espagnol classique), de quoi être dépaysé !

A voir / A faire :
- la Plage d’Es Trenc (entre Colonia San Jordi et Sa Rapita)
L’une des plus belles plages qui a su garder son caractère sauvage, sans aucun immeuble
- le Parc naturel de Mondrago : l’île est réputée pour ses sentiers de randonnée pédestre
- Palma de Majorque, la capitale, un incontournable qui se situe sur une baie célèbre pour ses couchers de soleil.

Les points d’intérêts à voir à Palma de Majorque :
- le palais de l’Almudaina et son jardin du Roi
- le château de Bellver, surplombant la ville au milieu d’une colline recouverte de pins
- la cathédrale de Palma de Majorque
Pour une petite escapade historique
- les bains maures (bains arabes – bañosárabes) de Palma de Majorque sont très biens  préservés et sont le dernier vestige de l’ère musulmane de l’île.

Minorque

Minorque-plageMinorque n'offre pas beaucoup d'animation la nuit, mais c'est sans doute le seul endroit en Méditerranée où l'on peut découvrir des plages quasi désertes en plein été. Des collines verdoyantes s’étendent dans le Nord de l'île, à la côte rocheuse. La plaine du Sud est plus aride et des plages de sable s’étalent entre les falaises de la côte.
Minorque est le fruit d’un riche passé, on y trouve des sites archéologiques comportant des monuments mégalithiques à l'intérieur de l'île. À l'est, Maó, la capitale, a gardé l'empreinte de la longue présence britannique dans l'île, elle offre un insolite mélange de styles. À l'extrémité ouest de l'île, la belle Ciutadella, est quant à elle bien espagnole, et fut la capitale jusqu'à l'arrivée des Anglais au XVIIIe siècle. C'est un vrai bonheur de flâner dans la vieille ville et sur le port.

Les commentaires sont fermés.